Kono Bijutsubu ni wa Mondai ga Aru! – L’Ivresse de moe

La semaine dernière, je vous faisais un petit sermon sur les conventions de nommage, si je puis dire, des produits culturels japonais, pour vous présenter un manga intitulé en fonction de la boisson favorite de son héroïne. Aujourd’hui, tout le contraire, puisqu’on va prendre un titre bien auto-descriptif, j’ai nommé « Il y a un problème dans ce club d’art ! ».

kono_bijutsubu_ni_wa_mondai_ga_aru-03
Moi en train de chercher une intro potable (vision d’artiste)

Kono Bijutsubu ni wa Mondai ga Aru!, puisque c’est son nom, est donc un manga dont la parution a commencé en 2012, et dessiné par Muru Imigi, qui a fait deux autres petites séries franchement inconnues en occident. Histoire d’avoir quelque chose à dire, le manga est publié dans le Dengeki Maoh, qui est un magazine de prépublication qui a la particularité d’être composé en grande majorité d’adaptations : Kiznaiver, Persona, Disgaea, God Eater, un peu tout y passe.

Alors du coup, Konobi, puisque c’est son autre nom, qu’est-ce ? C’est une comédie romantique qui met en scène Mizuki Usami, une lycéenne ordinaire qui fait partie du club d’art de son bahut. Parmi les membres de ce club se trouve aussi un personnage pour lequel j’ai pas mal d’empathie, puisqu’il s’agit de Subaru Uchimaki, un garçon qui n’a aucun intérêt pour les vraies filles et passe son temps à se peindre des waifus. La suite va vous étonner, à moins que non.

En effet, Usami est amoureuse d’Uchimaki, mais elle n’approuve pas trop les raisons pour lesquelles il utilise les ressources du club. Et si elle se comporte souvent comme une tsundere tout ce qu’il y a de plus classique, difficile de ne pas avoir de l’empathie pour elle : elle est drôle, elle est extrêmement mignonne, et elle est suffisamment intelligente pour ne pas être reloue. Et si elle est effectivement très mimi, tous les personnages de la série sont assez cool, entre la gaijin blonde mentalement un peu perdue (nommée Colette), le président du club fainéant et pervers, et tout un casting de personnages secondaires fort appréciables.

Alors pourquoi je vous parle de Konobi ? Tout simplement parce que c’est une comédie romantique super efficace, franchement drôle, joliment dessinée, qui se lit très facilement et à grand plaisir, avec des personnages fort expressifs et un vocabulaire graphique riche. Oui, je dis vocabulaire graphique parce que j’aime bien être vague tout en ayant l’air pédant, faites avec. Alors oui, ça n’a sans aucun doute pas le potentiel de ventes d’un Nisekoi, mais vu la qualité de la chose, j’aimerais beaucoup voir ça édité en France un jour.

Mais plutôt que de parler de la peu probable publication en France du manga, autant parler de ce qui est effectivement licencié dans l’hexagone : l’adaptation animée qui est parue cette saison. En effet, Konobi a eu le droit à une adaptation en 12 épisodes par mon gars modérément sûr, le studio Feel. Et trêve de suspens, l’adaptation de Konobi est assez bonne, bien que pas non plus folle. Mon principal regret, auquel on ne peut malheureusement pas grand-chose, est que pas mal de petites histoires et de personnages secondaires cool sont éclipsés dans l’anime (dont au moins deux OTP, ce qui est à la fois antinomique et regrettable). D’un autre côté, l’anime fait bien le taf, l’animation est d’une qualité constante bien qu’elle ne mérite que rarement des éloges, et les seiyuu sont très bons dans leurs rôles respectifs. Globalement, c’est vraiment du bon, j’aurais du mal à bouder mon plaisir.

Du coup, je vous recommande particulièrement le manga, mais l’anime est un compromis tout à fait satisfaisant. Quoi qu’il en soit, si vous êtes amateur du genre, il faut vous intéresser à Konobi, et vous en ressortirez plus heureux. C’est tout pour moi pour aujourd’hui, je vous retrouve dans une semaine, toujours pour un sujet relié à la saison d’été, vu que c’est un peu sur ça que je suis en ce moment. D’ailleurs tant que j’y suis, je l’ai dit sur Twitter, il y aura entre 55 et 61 séries pour ce bilan, et il sortira soit fin octobre soit au premier dimanche de novembre. Un jour, je rattraperai mon décalage, mais ça va pas être cette saison je pense. Sur ce, la bonne soirée, et bonjour à la famille.

kono_bijutsubu_ni_wa_mondai_ga_aru-12
L’un des OTP qu’on voit pas vraiment dans l’anime, l’autre, je vous laisse le trouver.

Lâchez vos comz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s