Onara Gorou : Épisodes 7 à 13

J’en avais un peu parlé dans le bilan la semaine dernière, mais vous aurez bien sur très vite remarqué l’AOTS caché au milieu de la liste. Il s’agit de l’inexplicable Onara Gorou, un anime racontant des histoires tournant autour de la figure d’un honorable pet nommé Onara Gorou. Je vous avais dit que si les six premiers épisodes étaient visionnables grâce à l’entremise de votre oncle Takahashi, le reste pouvait se visionner sur Youtube en japonais, mais légalement et gratuitement. J’y ai pensé, je l’ai suggéré, et je l’ai fait : voici la traduction en français des sept épisodes restants, à partir du septième (qui est pour moi le meilleur).

Pour un visionnage plus agréable vous pouvez mettre la vidéo dans une fenêtre d’un côté de l’écran et le script traduit dans une autre fenêtre de l’autre côté de l’écran, comme vous voulez. J’ai pas raffiné le truc au point où le script est compréhensible sans la vidéo, donc faites de votre mieux pour combiner la vidéo et la traduction, qui est d’ailleurs, je m’en excuse d’avance, probablement assez approximative vu que mon niveau de japonais est très loin d’être remarquable et que c’est la première fois que je traduis quelque chose d’aussi long. Sur ce, on est partis :

Épisode 7 : AnoNara ~Nous n’oublierons jamais le bruit du pet que nous avons lâché ce jour-là~

Narration : L’amour est toujours une chose qui arrive aussi soudainement qu’elle ne repart.
Narration : En vérité, l’amour est comme un pet.

Titre : AnoNara ~Nous n’oublierons jamais le bruit du pet que nous avons lâché ce jour-là~

Onara Makoto : Je m’appelle Onara Makoto. Je suis en terminale au lycée.
Onara Makoto : J’ai une sorte de mauvais pressentiment aujourd’hui.
Onara Tsubasa : Yo.
Onara Makoto : Kya !
Onara Tsubasa : Qu’est-ce qui se passe, pourquoi tu fais cette tête ?
Onara Tsubasa : Me dis pas… Des problèmes de cœur ?
Onara Makoto : N-non, c’est pas ça…
Onara Makoto (soliloque) : Ce gars, c’est mon ami d’enfance, Onara Tsubasa.
Onara Makoto (soliloque) : Dire qu’il manque de tact ne commencerait même pas à le décrire.
(fin de la discussion que j’arrive pas à entendre pendant le soliloque) Onara Tsubasa : Haha, pardon pardon.

Onara Tsubasa : Et, dis… Pourquoi on sortirait pas ensemble ?
Onara Makoto : Heiiiin ?
Onara Tsubasa : C’est une blague.
Onara Makoto : T’as vraiment zéro tact mon gars.
Onara Tsubasa : Eh, oh !
Onara Makoto : Gya. Ouïe ouïe… Désolée. Ah ! Eh ?
Onara Makoto : Eeeeeeeeh ?

Onara Makoto : Onara Kaori, c’est bien ça ? Qu’est-ce que tu avais à me dire ?
Onara Kaori : Désolée de t’avoir fait venir ici. Onara Makoto… est-ce que tu sors avec Onara Tsubasa ?
Onara Makoto : Eh ? C-c’est… Non, pas du tout !
Onara Kaori : Okay… Dans ce cas, je vais lui déclarer mon amour.
Onara Makoto : Quoi ?

(flashback)
Onara Tsubasa : Attends, Onara Makoto.
Onara Makoto : Je te déteste, Onara Tsubasa.
Onara Makoto : Je te… déteste…
Onara Tsubasa : Je savais que tu serais là. Tu viens là à chaque fois qu’il t’arrive quelque chose.
Onara Makoto : Ah… ah bon ?
Onara Tsubasa : Je sais tout ce qu’il y a à savoir de toi.
Onara Tsubasa : Un jour je te prendrais comme épouse !
Onara Makoto : Mmm, je te déteste !

Onara Makoto : Je le déteste… Onara Tsubasa… Je… Je l’aime…
Onara Kaori ? : Moi aussi je t’aime, Onara Makoto.
Onara Makoto : Qu’est-ce qui se passe ?
Onara Tsubasa : Onara Kaori n’a jamais existé, c’était un faux pet.
Onara Tsubasa : Onara Makoto, tu as enfin dit que tu m’aimais.
Onara Makoto : Idiot… Tu n’as vraiment aucun tact !

Narration : L’amour est toujours une chose qui arrive aussi soudainement qu’elle ne repart.
Narration : Mais tu resteras à mes côtés pour toujours… pas vrai ?

(ending avec M. Night Shyamalan qui joue de la guitare avec des lunettes de soleil dans le fond)

Dites-moi si c’est pas du génie franchement.

Épisode 8 : Say Hello to Dr. Onara Gorou

Infirmière : Ne vous inquiétez pas, Dr. Onara Gorou est le meilleur chirurgien de tous les pets.
Onara Gorou : Comptez sur moi ! Je vous sauverai, je vous en donne ma parole ! Hmm ?
Onara Gorou : Monsieur le président du comité d’administration ?
Président du comité d’administration : Votre salle opératoire n’est pas ici. Un membre de la Diète très influent dans ma ville de naissance a été admis dans cet hôpital. Vous allez prendre en charge de l’opération.
Onara Gorou : M-mais ce patient…
Président du comité d’administration : C’est un ordre.
Tonerre : BAM.
Onara Gorou : Grr…

Titre : Say Hello to Dr. Onara Gorou

Onara Gorou : Commençons l’opération.
Infirmier : Dr. Onara Gorou…
Onara Gorou : Je ne suis pas le genre de pet qui revient sur sa parole !
Infirmier : Dr. Onara Gorou ?

Infirmière : C’est regrettable, mais on dirait bien qu’il est trop tard…
Infirmière : Mmh ? Dr. Onara Gorou ?
Onara Gorou : On commence l’opération.
Infirmière : Mais Dr. Onara Gorou, la tumeur s’est aggravée à un tel point qu’on ne peut plus rien y faire.
Onara Gorou : Foi de pet, je résoudrai la situation d’une façon ou d’une autre.

[bruits d’opération]
Infirmière : Il a résolu la situation d’une façon ou d’une autre.
Infirmière : Quel soulagement qu’il ait résolu la situation d’une façon ou d’une autre. Mais après un traitement médical aussi complexe, la suture semble impossible à réaliser.
Onara Gorou : Foi de pet, je résoudrai la situation d’une façon ou d’une autre.

[bruit d’opération intense]
Infirmière : Il a résolu la situation d’une façon ou d’une autre.
Infirmière : Quel soulagement qu’il ait résolu la situation d’une façon ou d’une autre.
Infirmière : D-Docteur ! C’est un miracle !
Onara Gorou : Ce n’est pas un miracle. Ce n’est un pet.
Président du comité d’administration : Que s’est-il passé, Dr. Onara Gorou ? J’ose imaginer que vous êtes prêt à quitter cet hôpital.
Onara Gorou : Oui monsieur…
? : Non, c’est vous qui allez quitter cet hôpital, monsieur le président du conseil d’administration.
Onara Gorou : Hein ?
Onara Gorou : V-vous êtes… Onara membre de la Diète ! Vous allez déjà mieux ?
Onara membre de la Diète : C’était une opération incroyable, Dr. Onara Gorou.
Onara membre de la Diète : Le monde politique est finalement très semblable au monde hospitalier. C’est avant tout la capacité à prendre des décisions qui compte.
Onara membre de la Diète : Grace à votre opération j’ai retrouvé la résolution pour redevenir un politicien respectable. Merci.

Résultat des élections
1. Miyabino Hasuyamaden : 622 914 voix
2. Nonokawani Nakao : 281 509 voix
3. Onara membre de la Diète : 1 076 voix

(ending avec NisiOisiN qui joue de la basse avec un masque de Georges Bush dans le fond)

Alors là petit temps mort, y’a eu une subtilité de traduction qui m’a perdu pendant un moment. Quand le Président du conseil d’administration (oui je sais c’est long) dit à Onara Gorou que le membre de la Diète a été admis en urgence à l’hôpital, il précise 先ほど (sakihodo). Le truc c’est que ça peut vouloir dire « à l’instant » (et vu le contexte c’est comme ça que je l’ai interprété au premier abord), mais ça peut aussi vouloir dire « il y a un certain temps ».

Du coup je pense que l’idée du scénariste était de perdre le spectateur en lui faisant interpréter à tort la situation, et dans ma traduction j’ai juste mis ça au passé sans autre indice temporel. Bien entendu, il y a aussi une bonne chance pour que j’aie faux sur toute la ligne mais bon, dans le doute on va dire que c’était ça.

Épisode 9 : Onara-san

Prof : Allez, je rends les tests. Asano, 100/100. Apprenez de son exemple, les autres.
Biatch #1 : Hey, hey.
Biatch #2 : Quoi ?
Papier : Tu trouves pas qu’elle prend un peu la grosse tête, Yoshiko ?
Réponse sur le papier : Viens on l’appelle après les cours ♪ On ira au cimetière du 4e, on pourra lui faire peur avec cette histoire qui tourne en ce moment, « Onara-san ». Tu la connais ? Il paraît que, de nulle part, Onara-san te posera une question. Tu ne dois surtout pas répondre « okay » à cette question. La question est : « Est-ce que le pet peut sortir ? ».
Biatch #1 : Okay, ça a l’air fun.

Titre : Onara-san

Yoshiko : Qu’est-ce que vous vouliez me dire ?
Biatch #1 : Yoshiko, tu trouves pas que tu prends un peu la grosse tête ces temps-ci ?
Yoshiko : N-non c’est pas vrai.
Biatch #1 : Bah tu vois c’est justement à cause de ce genre de répliques qu’on voit que tu prends le melon.
Yoshiko : Aïe ! Eh, arrêtez !
Biatch #2 : Huhu… Hmm?
Téléphone : Yoshiko – Appel en attente

Biatch #2 : Hein ? Yoshi… ko ?
Biatch #2 : Allô ? J’ai oublié quelque chose en classe ? Tu le garde pour moi ? Merci, vraiment.
Biatch #1 : Hm, qu’est-ce qui se passe ?
Biatch #2 : J’ai reçu un appel de… Yoshiko…
Biatch #1 : Hein ? Mais Yoshiko est juste…
Biatch #1 : Quoi ?

Biatch #1 : Eh oh, mais qu’est-ce qui se passe là ? C’est toi qui a proposé qu’on y aille seules !
Biatch #2 : Hein ? Mais j’ai jamais dit ça…
Biatch #1 : Qu’est-ce que tu racontes ? C’est toi qui a écrit cette note, non ?
Biatch #2 : Non, j’ai jamais écrit ça…
Biatch #1 : Quoi ?
Biatch #2 : J’ai juste écrit… les deux premières lignes.
Biatch #1 : Mais alors… tu veux dire que le reste…

Papier : Il paraît que Onara-san te pose une question de nulle part. Tu ne dois surtout pas répondre « okay » à cette question. La question est : « Est-ce que le pet peut sortir ? ».
Biatch #1 (flashback) : Okay, ça a l’air fun.
Papier : « Est-ce que le pet peut sortir ? »
Biatch #1 (flashback) : Okay, ça a l’air fun.
Papier ? : « Est-ce que le pet peut sortir ? »
Biatch #1 ? : Okay.
Onara-san : Le pet est déjà sorti.

(ending avec Gen Urobuchi qui joue du clavier avec une perruque glam rock dans le fond et moi qui me réécoute Arrival of Fear à donf)

Autre temps mort pour cet épisode que j’appréhendais vu que je l’avais pas trop compris au premier visionnage, mais après avoir traduit la lettre, forcément, ça passe mieux.

La remarque que j’avais à faire est au sujet du titre. Autant pour les deux précédents épisodes la référence était facile à identifier et à traduire, autant là c’est tellement vague (オナラサン, donc « onara-san ») que je suis pas sûr d’où ça vient. Ma meilleure hypothèse est que ça soit une allusion à Hanako-san (ou Hanako des toilettes), mais non seulement j’ai jamais vu le nom de Hanako-san écrit autrement qu’en hiragana, ici il n’y avait aucun rapport avec les toilettes (à part, bon, le fait que ça soit un pet). Du coup j’ai laissé tel quel, et si vous avez des idées balancez ça en commentaire.

Épisode 10 : Onara Gorou en voyage scolaire

(discussions de filles pas ultra audibles donc osef)
Délégué de classe : Uhu… Femmes qui se baignent… Je veux mater le bain des femmes… Je veux mater le bain des femmes ! Hu… Aaah qu’est-ce que je raconte ? Si on me surprenait en train de mater les filles en train de se baigner, c’en serait fini de moi.

Délégué de classe : Allez, je vais me faire un petit shiritori, ça me fera penser à autre chose. Gorille (GORIRA)… Trompette (RAPPA)… Palau (PARAO)… Femmes (ONNA) ! Raaah non non, stop !
Délégué de classe : Allez, un autre coup ! Un, deux… Femmes ! Merde ! Si ça continue comme ça on va me surprendre en train de mater, je perdrai mon poste et je serai obligé de devenir vice-délégué de classe !

Onara Gorou : Aah, les dilemmes de l’adolescence…
Délégué de classe : Qu-qui va là ?
Délégué de classe : Onara Gorou !
Délégué de classe : Onara Gorou, j’ai tellement envie de mater le bain des femmes que je risque de *BIIIIP*.

Onara Gorou : Pour restreindre ses pulsions, il faut avant tout se relaxer. J’ai entendu dire que pour ça, c’était une bonne idée de respirer profondément.
Onara Gorou : Et si nous faisions quelques respirations profondes ensemble ?
Onara Gorou : Inspireeeez… Expireeeez… Inspireeeez… Expireeeez… Inspireeeez… Expireeeez… Inspireeeez… Expireeeez… Inspireeeez… Expireeeez…
Onara Gorou : Inspireeeez… Expireeeez… Inspireeeez… Expireeeez…
Palissade : Crac.

Onara Mayumi / Onara Makoto / Onara-san : Kyaaaa.
Onara-san : Hey les garçons, qu’est-ce que vous faites à mater comme ça ?
Onara Makoto : Non mais ho les pervers ! Je vais le dire aux profs ! […]
Délégué de classe : Non c’est pas moi… […]
Onara Gorou : Il est temps pour moi de vous dire… Bon vent !

(ending avec Georges Pernoud qui fait de l’accordéon nu dans le fond)

Episode 11 : Onara Gorou et le tournoi de déterrage de patates

Délégué de classe : Aujourd’hui c’est le jour du tournoi traditionnel annuel de déterrage de patates. Allez les gars, récupérez autant de patates que vous pouvez.
Elèves : Oui !

[bruits légèrement sexuels de déterrage de patates]
Délinquant : J’y arrive pas… J’arrive pas à déterrer la patate ! Uuuh uuuh…
Onara Gorou : Ce n’est pas la force qui importe, c’est le rythme avec lequel vous tirez.
Délinquant : Qui est-ce ?
Délinquant : O-Onara Gorou !
Délinquant : Mais c’est bien sûr ! Quand on dit « patates », on pense aux pets, et quand on pense aux pets, on pense à Onara Gorou !

Onara Gorou : A partir du moment où vous arrivez à trouver le rythme… *plop*
Délinquant : Ooh.
Onara Gorou : *plop*
Délinquant : Ooh.
Onara Gorou : *plop* *plop* *plop* *plop* *plop* *plop* *plop* *plop* *plop* *plop*
Délinquant : O-Onara Gorou ?
Onara Gorou (continuant à pécho des tates-pa) : Héhé, les patates sont toutes à moi ! Je n’en laisserai pas une aux autres.
Délinquant : N-non ! C’est horrible, Onara Gorou !
Onara Gorou (continuant à pécho des tates-pa) : Héhé, et je vous en donnerai pas non plus une. Les patates sont toutes à wam !
Délinquant : Bon sang, quel pet foireux !
Onara Gorou (pendant que son moi maléfique continue à pécho des patates) : Arrêtez-moi, je vous en supplie, arrêtez-moi !
Délinquant : Eh ?

? : Onara Gorou est en train de se battre.
Délinquant : Qui est-ce ?
Délinquant : Monsieur Onara Takahashi !
Onara Takahashi : Les pommes de terre sont le met préféré d’Onara Gorou. Il lutte entre son désir de s’approprier toutes les patates et sa volonté de laisser les étudiants ramasser les patates !
Onara Takahashi : Fais de ton mieux ! Fais de ton mieux !
Délinquant : Fais de ton mieux ! Fais de ton mieux !
Tous : Fais de ton mieux ! Fais de ton mieux ! Fais de ton mieux ! Fais de ton mieux ! Fais de ton mieux ! Fais de ton mieux !
Délégué de classe : Merci, Onara Gorou. Nous croyons être venus déterrer des patates, mais ce qui a vraiment été déterré, c’était nos cœurs, pas vrai ?

(ending avec Tite Kubo qui fait de la batterie sans lunettes de soleil dans le fond)

Épisode 12 : ONARA WARS

(dialogues de schtroumpf avec des pet à la place des schtroumpf)

Onara Gorou : Ah, bonjour Yoshiyo. On utilise ta chambre pour une petite réunion annuelle des pets.
OMP : Bon eh bien je crois que c’est le bon moment pour sortir ma danse du ventre annuelle. Yo, hoi, ha.
Onara Gorou : Haha, c’est un chef-d’œuvre.
Onara Meufs : Hahaha.
Onara Takahashi : Maintenant à mon tour de faire ma traditionnelle danse du ventre annuelle. Yo, yo, hoi, hop.
Onara Gorou : Haha, en voilà une originale !
Onara Meufs : Hahaha.
? : Fini de faire les imbéciles.

Onara Gorou : Qui va là ?
Onara Spider : Je suis Onara Spider, un Onara Fighter de Onara World.
Onara Garden Rose : Vous êtes les Onara Fighters de ce monde ? Vous avez l’air super faibles.
Onara Hamstrings : Hahaha, sois pas trop méchante avec eux, Onara Garden Rose. Ils ont au moins l’air de savoir danser, non ?
Onara Garden Rose : Oulà, je me demande lequel de nous deux est vraiment trop méchant.
Onara Spider : Le Onara World est présentement sous la domination de Dark Onara Emperor et de ses pets maléfiques. Nous sommes venus ici pour que vous nous apportiez vos forces.
Onara Garden Rose : Est-ce qu’on a vraiment besoin de la force de pets aussi minables ?
Onara Hamstrings : Haha, tu l’as dit.
Pets maléfiques : Giiiih !
Onara Spider : Damned, nos poursuivants nous ont…
*BZZZT* Waaaah. *BOUM*

Onara Takahashi : Où est-ce que tu vas, Onara Gorou ?
Onara Gorou : Les pets d’un autre monde attendent notre aide. Je m’en vais pour Onara World.
Onara Takahashi : Allons-y, nous aussi.
Onara Mayumi : Nous aussi…
Onara Makoto : Nous pouvons nous battre !

(ending avec Akira Toriyama qui branle rien, comme depuis vingt ans, dans le fond)

Épisode 13 : Onara Gorou et la cérémonie de remise des diplômes

Proviseur : Ce jour vous prenez votre envol pour une nouvelle étape de votre vie. Malgré cela je souhaite que vous gardiez à l’esprit ce que vous avez appris dans cet établissement.
Étudiants : Oui !
Proviseur : Et maintenant, pour mettre fin à cette cérémonie, nous allons interpréter tous ensemble l’hymne de l’école.
Étudiants : Oui.
Délégué de classe : Hein ?
Yoshiyo : On n’a pas les instruments !
Yasuo : On n’a pas les instruments !
Proviseur : Que se passe-t-il ? Si on ne joue pas l’hymne vous ne pouvez pas être diplômés, vous savez.

Délégué de classe : Bon sang, les instruments, où sont les instruments ?
Yasushi : Désolé, tout le monde. Désolé, les instruments… Je les ai jetés !
Délégué de classe : Quoi ? Qu’est-ce que tu as foutu ? Espèce de putain de *BIIIIP* ! B*BIIIIIIP* !
Yasushi : Mais c’est parce que… Si on chante la chanson, on ne se reverra plus, pas vrai ?
Délégué de classe : Yasushi…
Onara Gorou : S’il y a une rencontre, il y aura forcément un jour une séparation. S’il y a un cul, des caisses seront un jour lâchées.
Délégué de classe : Qui est-ce ?
N’importe qui franchement de toute façon ils ont tous la même voix : Onara Gorou !

Onara Gorou : Allez, lançons la musique. Ce n’est pas un au revoir, mais jusqu’à notre prochaine rencontre, je vous souhaite un bon vent.

Délégué de classe : L’hymne de notre école !

(franchement j’arrive pas à entendre correctement les paroles entre tous les pets mais je détecte pas de blagues, donc lisez les paroles de Tsubasa wo Kudasai au pire)

Proviseur : Haaah, au final ce sont toujours nous autres les professeurs qui apprennent de nos élèves. Cette année encore les diplômés de l’année ont été pour moi de merveilleux professeurs.
*BOUM*

(ending avec Ume Aoki qui fait les main vocals dans le fond)


Voilà voilà, c’était tout pour cette fois-ci, je vous retrouve la semaine prochaine pour quelque chose de différent, j’espère.

2 réflexions sur “Onara Gorou : Épisodes 7 à 13

  1. Romain

    XD onara gorou c quand même un ptit téton, merc pour la traduction, bon jt sur téléphone donc ct un peu la des pour lire et regardé la vidéo quand tu passais les 2minutes vue que le txt est loin en dessous lol. Sinon jai bie rigolé ! Merci à toi :3

    Sinon les ptites notes à la fin jaime boku (end avec kuro bananya qui fait du tamtam)

    J'aime

  2. Romain CquandMemePlusComprehensible

    Onara gorou c quand même un ptit téton, merci pour la traduction, bon jt sur téléphone donc ct un peu la desh pour lire et regarder la vidéo quand tu passais les 2 minutes vue que le txt est loin en dessous lol. Sinon jai bien rigolé ! Merci à toi :3

    Sinon les ptites notes à la fin jaime boku (end avec kuro bananya qui fait du tamtam)

    J'aime

Lâchez vos comz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s