Semaine du 26 juin 2017 : Le Bulletin de la Japanime

Après deux grosses semaines, voilà venir le retour du calme avec moins d’annonces, mais pas moins d’infos ! Cette fois-ci j’ai deux petits sujets à vous présenter, mais après en avoir parlé on pourra se consacrer à explorer en profondeur une masse de bonnes brèves. Et comme j’écris ce billet samedi, soyez gentils et imaginez que l’Anime Expo n’a pas encore commencé (comme ça je pourrai regrouper toutes les annonces en un coup dans le prochain billet).

Amazon Prime Video & Animeism – Welcome to the MBS

La grosse info de l’industrie cette semaine à mes yeux, c’est l’annonce récente qu’a fait Amazon sur leur stratégie d’obtention de licences d’anime. En effet, après avoir signé en mars 2016 un accord avec Fuji TV leur accordant les droits numériques exclusifs sur les licences du bloc de programmation Noitamina (commençant avec Koutetsujou no Kabaneri, oups), ils remettent le couvert pour un deal avec la chaîne MBS, leur accordant les droits de simulcast exclusifs sur les futurs programmes du bloc Animeism, à commencer par Shoukoku no Altair pour la saison qui vient de commencer.

koutetsujou_no_kabaneri-01
Pas forcément la meilleure année du Noitamina, pas de bol (sauf pour Fune wo Amu)

Le bloc Animeism est moins fort et bien moins connu à l’étranger que le Noitamina, donc pour rappel c’est un bloc qui a accueilli pas mal de merdes mais aussi pas mal de bons trucs dont Kill la Kill, Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu, la première saison de Shokugeki no Souma, la troisième de Haikyuu!! ou encore Shingeki no Bahamut: Virgin Soul, qui est toujours en cours de diffusion et est de toute façon déjà chez Amazon. À noter que ce n’est pas non plus le seul bloc titré de diffusion d’anime sur MBS et ses chaînes cousines, il y a aussi par exemple le gros bloc du samedi soir nommé Anime Shower, qui va diffuser cette saison Ballroom e Youkoso, Kakgurui, Katsugeki/Touken Ranbu et Senki Zesshou Symphogear AXZ, soit pas mal des séries que j’attends le plus de cet été.

animeism-logo

Reste à voir si Amazon va continuer à avancer comme ça, en faisant des deals avec chaque chaîne productrice d’anime. Cela étant dit Amazon obtient aussi les droits de simulcast d’autres séries par la voie traditionnelle, et de toute façon ces deals ne concernent que les séries où la chaîne de télévision est l’un des principaux producteurs. Il n’empêche que les line-ups saisonniers d’Amazon se renforcent de plus en plus chaque saison, montrant que le géant américain n’est pas là juste par lubie passagère mais bien pour devenir une figure du simulcast au niveau mondial. Une initiative qui serait plus encourageante si le fait d’être simulcasté sur Amazon Prime Video n’entraînait pas les séries concernées dans une sorte de trou noir médiatique.

Sources :

Shingeki no Kyojin 2 – Hey, Eren, au fait…

J’en parle surtout pour justifier un petit laïus, mais, la semaine dernière, le premier volume de la sortie Blu-Ray et DVD de la saison 2 de Shingeki no Kyojin est sorti. Et il a bidé violemment. Sauf que c’est pas un bide. Parlons-en un peu pour éviter quelques méprises qu’il serait facile de faire.

Oui, dans sa première semaine le premier volume de Shingeki no Kyojin S1 s’était vendu à presque 60k unités, et le premier volume de Shingeki no Kyojin S2 s’est vendu à 6k, ce qui fait une basse de ventes d’une saison à l’autre de neuf dixièmes. Première erreur : la sortie physique de la S2 n’est en rien comparable à celle de la S1. Le premier volume de la saison 1 comprenait deux épisodes et était vendu au tarif normal (environ 6000 yen). De l’autre côté, après les très mauvaises ventes d’un box blu-ray quelques mois avant la diffusion de la saison 2, Wit et le distributeur de la série ont senti que le vent sur le marché physique avait tourné et ont décidé de sortir la S2 en deux volumes. Ainsi le premier volume de la saison 2 comprend six épisodes, et était vendu 21000 yen. Pas exactement comparable.

shingeki_no_kyojin-blu-ray

Ensuite, seconde méprise possible et encore trop courante : les ventes de Blu-Ray et DVD sont aujourd’hui très loin de définir le succès ou l’échec d’une série. Maintenant encore, c’est le point de référence principal de la fanbase occidentale pour juger du succès d’une série, mais c’est seulement parce que c’est l’indicateur le plus simple à obtenir, pas parce qu’il est le plus exact. En vérité, une série animée se rentabilise avec les boosts de ventes de l’œuvre originale (quand il s’agit d’une adaptation), le merchandising, la vente des droits étrangers, la publicité pour les chaînes de télévision, les ventes de disques, etc. Les sources de revenus sont aussi multiples qu’elles sont garanties pour une série de la taille de Shingeki no Kyojin, qui doit faire des thunes titanesques sur les droits étrangers. Vous n’avez donc pas à vous en faire, même si ces ventes étaient catastrophiques (et elles ne le sont pas), ça n’aurait pratiquement aucune influence sur la décision d’adapter ou pas plus de Shingeki pour le petit écran.

Sources :

En bref…

  • L’info qui a bien fait parler les fans cette semaine, c’est l’annonce du format de la suite d’Owarimonogatari, prévue pour cet été. Alors que l’été approchait à grand pas et que la rediffusion de la première saison touchait presque à sa fin, on n’avait aucune information, pas même une image. La délivrance est enfin arrivée : il s’agira en fait d’un special de deux heures, composé de sept épisodes, et qui sera diffusé consécutivement le 12 et le 13 août au Japon (une heure chaque nuit, donc). Après tout, c’est loin d’être la première fois que la série se décline en TV specials, donc pourquoi pas ? Et en bonus, on a enfin le droit à quelques nouvelles images. La vita è bella.

Sources :


  • Personne ne s’y attendait et c’est cool quand même : le manga Chio-chan no Tsuugakuro va avoir le droit à une adaptation. Il s’agit d’une comédie tournant autour d’une lycéenne normale qui aime bien passer ses nuits à jouer aux jeux vidéo (dont Counter-Strike, Assassin’s Creed, etc.), et qui est dotée de bons réflexes et d’une capacité de décision quelque peu discutable. C’est très drôle, et c’est un peu normal puisque c’est l’œuvre d’un de mes chouchous, Tadataka Kawasaki, un auteur de hentai doté d’un sens de l’humour bien à lui (par contre c’est pas du tout pour tout le monde). Pas de confusion toutefois : s’il conserve l’humour parfois extrême de Kawasaki, il s’agit bien là d’un manga normal, pas d’un hentai. Et sinon, bon, j’avais dit que je ferais comme si l’Anime Expo n’avait pas commencé mais vu qu’une PV de Chio-chan est sortie, autant la mettre. Forcément, ce n’est pas visuellement au niveau de ce que dessine Kawasaki (normal), mais la vidéo montre que le (ou la) réal a bien compris l’esprit du manga, donc je suis assez enthousiaste. Le nom de Diomedea me fait un peu grincer des dents, mais bon, y’a pas de fatalité. J’espère.

Sources :


  • Love Kome: We Love Rice, un petit court drolatique de cette saison, aura une seconde saison cet automne. Pour résumer, il s’agit de l’histoire de lycéens qui sont aussi des sous-espèces de riz, et qui veulent devenir des idols et monter un Harvest Show super trop cool pour sauver leur lycée. L’anime joue beaucoup sur l’absurdité de son concept, des jeux de mots intraduisibles et les clichés du genre, et je vous dirai dans un mois si j’ai aimé ou pas !

Sources :


the_reflection-pas_du_tout_stan_lee

  • The Reflection, le nouvel anime de Stan Lee, commence tout bientôt sa diffusion. Voilà la tête d’un de ses personnages secondaires.

Sources :


henkei_shoujo-kv

  • La dernière série très courte des petits rigolos de DLE va avoir le droit à une diffusion télévisée, alors qu’elle était jusque-là réservée au net. Ça s’appelle Henkei Shoujo, et ça parle de jeunes filles qui se transforment en diverses machines sans prévenir. Ce dit en passant, la fille tout à gauche du key visual (oui, celle qui se tient les fesses pour une raison) sera doublée par Kana Hanazawa, et je trouve le concept rigolo donc à voir.

Sources :

  • La news sur le site officiel de l’anime
  • La news ANN en parlant

miira_no_kaikata-kettei

  • Encore une annonce, il s’agit de l’adaptation du manga Miira no Kaikata (How to keep a mummy), qui nous parle d’un lycéen qui se fait envoyer par son aventurier de père une toute petite momie. L’anime sera réalisé par Kaori (réalisatrice de Yuyushiki) au sein du studio 8bit, et j’avoue ne pas en avoir grand-chose de plus à dire.

Sources :


  • On savait que ça viendrait mais on ne savait pas comment, maintenant on sait : la version Crystal de l’adaptation du quatrième arc (sous-titré Death Busters) de Bishoujo Senshi Sailor Moon se fera sous la forme de deux films. Pas si étonnant que ça au final vu que la suite avait été annoncée sans format spécifié, et la bonne nouvelle c’est que c’est la réalisatrice de la très bonne saison 3 de Crystal qui revient pour réaliser ça. Pour plus d’informations, il faudra par contre revenir plus tard.

Sources :


juni_itou_anime

  • On a aussi appris cette semaine qu’une des œuvres du légendaire mangaka d’horreur Junji Itou allait avoir le droit à une adaptation. Aucune information pour le moment sur le titre de l’œuvre (le monde prie pour Uzumaki, forcément), ni sur le format (bibi parie sur un film), on saura tout ça prochainement, et forcément on a hâte. Quoique, il y a déjà eu un OVA sur Gyo, et à ce qu’il paraît c’était assez moche…

Sources :

  • La page dédiée à Itou sur le site de l’Asahi Shinbun, avec l’annonce (et où arriveront les infos futures)
  • L’info Moetron News dédiée

  • Toujours dans les infos réjouissantes, Fate/Apocrypha serait un 2-cour sans interruption, ce qui laisserait au staff tout le loisir de prendre son temps pour dérouler une bonne histoire sans avoir à rusher sa race, et sans qu’on ait à attendre six mois. Chic !

Sources :


  • J’allais vous parler de Nora to Oujo to Noraneko Heart, vu que la série sort cet été et que j’en avais pas parlé dans mon pronostic vu que le projet n’avait pas donné de signe de vie depuis un bail, et puis j’ai réalisé qu’on s’en cognait un peu. Finalement je vais plutôt vous montrer le nouveau PV du film estival du studio Shaft, le bien nommé Uchiage Hanabi, Shita kara Miru ka? Yoko kara Miru ka?, qui nous offre un aperçu de la theme song du film, interprétée en duo par DAOKO (une chanteuse de hip-hop pour qui j’ai beaucoup d’amour) et Kenshi Yonezu (interprète du premier OP de la saison 2 de Boku no Hero Academia). Le film a l’air cool, la theme song a l’air top, j’ai hâte.

Sources :

  • La news sur la site officiel de Nora truc
  • La news ANN dédiée
  • La news ANN au sujet de la theme song du film

Et il restait encore des trucs à dire mais si je ne m’arrête pas à un moment, on n’aura, par définition, jamais fini. Je vous laisse avec toutes ces bonnes nouvelles, et puis avec une nouvelle un peu moins bonne : pas de bulletin la semaine prochaine pour cause de Japan Expo, donc à la place on aura plutôt un gros bulletin dans deux semaines, avec toutes les annonces de l’Anime Expo et tout. Sur ce, on se verra peut-être à la Japan, et en tout cas bonne semaine !

seitokai_yakuindomo-hata_out

 

Lâchez vos comz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s