Semaines du 31 juillet et du 7 et 14 août 2017 : Le Bulletin de la Japanime

J’ai eu piscine pendant presque un mois, mais me voilà enfin de retour, et les infos à évoquer ne sont pas peu nombreuses. Plein de choses se sont passées, plein de séries ont été annoncées, et la majorité des sites d’information dont je me sers habituellement sont tombés en rade d’une façon ou d’une autre.

Parlons-en en toute franchise : pour faire ces billets je me base principalement sur une poignée de sites d’information spécialisés (anglophones), puis je remonte à la source pour vérifier l’information. Les sources que je citais jusque-là comprenaient donc à chaque fois le site où j’ai à la base trouvé l’information, et les sites (généralement japonais) où j’ai pu vérifier l’information.

Du coup, comme les sites anglos où je trouve mes infos sont relativement peu nombreux et que deux sur trois ont récemment eu des problèmes vis-à-vis de leur URL, je vais désormais plutôt les citer une fois chaque en début ou en fin de post, ce sera beaucoup plus simple. Les sites concernés sont donc Anime News Network (qui s’est fait vilainement hacker et a dû déménager sous une extension .cc), Crunchyroll US, et le blog Moetron News (dont les archives se sont vues purgées avec un changement d’URL).

Notez par ailleurs que j’aurais pu développer le sujet de l’arrivée de Netflix pour de bon dans la production d’anime (car oui, la série Little Witch Academia n’est pas vraiment un anime Netflix, le géant américain n’est même pas dans le comité de production) et de leur Netflix Anime Slate 2017, mais pour cause de manque de détails sur certains points, j’ai dû y renoncer. Tant pis, l’occasion se représentera. Du coup, Netflix ou pas, c’est parti pour une volée d’annonces.

persona_5-kv

  • Persona 5 aura le droit à une série animée. La série adaptée du fameux et incroyablement stylé RPG d’Atlus sera produite par A-1 Pictures, tout comme le special The Day Breakers, mais aussi l’anime Persona 4 the Golden the Animation avant lui. Pas plus de détails ont été donnés sur le staff, et quand à la date de diffusion, on aura seulement le droit à un vague « 2018 » pour le moment. Au moins, ça me laissera le temps de me faire le jeu.

Source :


  • Le roman web Ou-sama Game sera adapté en anime cet automne. Datant de 2011, celui-ci a été par la suite adapté en manga, qui s’est vu publier en France chez Ki-Oon sous le nom de King’s Game, contribuant à la domination de l’éditeur sur le genre du manga survival. Il y est question d’une classe de lycéens qui se retrouve piégée dans une version létale du fameux jeu du roi que les lycéens japonais semblent tant aimer. Malheureusement, si le menu semble alléchant, le cuistot a une sale gueule : le studio en charge est Seven, un studio qui s’illustre depuis 2011 en étant le seul studio d’animation connu à produire autant de séries courtes pour la télévision que d’OVAs hentai. Le staff étant imprégné de la couleur du studio, le tout semble être malheureusement bien peu à l’avenant…

Source :


houshin_engi-promo

  • Le manga Houshin Engi va avoir le droit à une nouvelle adaptation en série animée. Presque 20 ans après sa première adaptation, le manga de Ryuu Fujisaki, initialement publié dans le Shounen Jump et aussi connu sous le nom de Soul Hunter, aura en effet le droit à une nouvelle jeunesse à la télévision. La série nous parle d’une Chine où un immortel nommé Taikobo part à l’aventure pour battre une démonne qui contrôle l’empereur. Pas plus de détails sur la nouvelle adaptation pour le moment, sauf les noms des seiyuu des personnages principaux : Taikoubou sera doublé par le pas-très-remarquable Kenshou Ono (qui a doublé Kuroko dans Kuroko no Basket, justement), Bunchuu par Tomoaki Maeno (Naotsugu dans Log Horizon) et Suupuushan par notre bro à tous, Takahiro Sakurai (Reigen dans Mob Psycho 100, Meme dans les Monogatari, etc., etc.). C’est toujours ça de pris.

Source :


  • Golden Kamuy aura le droit à sa série animée. Le manga, publié en France par Ki-Oon (décidément…), nous parle d’un vétéran de la guerre russo-japonaise qui, au début du XXe siècle, part à la recherche d’un or perdu. La série avait fait l’objet d’une féroce pub de la part de l’éditeur à la Japan Expo 2016 (et figurait sur ses traditionnels sacs-géants-coupeurs-de-doigts), et est, paraît-il, vraiment cool. Quant à l’anime, on n’a pas plus de détails pour le moment, et même le teaser ne montre que le manga, mais on ne doute pas d’en voir plus bientôt.

Source :


senran_kagura_2-announce

  • Senran Kagura aura le droit à une seconde série animée. La désormais célèbre série de beat ’em up produite par Kenichiro Takaki n’ayant de cesse de grandir et de se vendre en occident, il était inévitable que ça arrive, et c’est arrivé. Sans plus de précisions, on sait juste que la série est en pré-production. Comme le studio qui a adapté la première saison, Artland, est presque en faillite, on imagine qu’il faudra lui trouver un héritier. Qui saura, la poitrine gonflée de fierté face à la tâche, relever le défi ?

Source :

  • La vidéo de la présentation de presque deux heures des nouveaux projets de la licence, sur la chaine YouTube de Marvelous (l’annonce de la seconde saison est à 1:40:05)

sword_gai_the_animation-screens

  • Sword Gai: The Animation verra bien le jour, et sous l’égide de Netflix. Annoncée en 2014 et crue morte et enterrée depuis par votre serviteur, l’adaptation du manga de Toshiki Inoue a finalement été récupérée par le géant américain, qui compte sortir la série au printemps 2018 à travers le monde. Il y est question d’un jeune garçon qui n’a pas eu une enfance facile, et d’une épée maléfique qui s’est retrouvée fondue pour devenir un bras prothétique pour ce garçon. L’adaptation de ce seinen bien sanglant a donc été totalement récupérée par Netflix, qui le coproduit avec Fields et DLE (et j’entends bien par-là « production », on n’a pas encore le nom du studio d’animation). Ça devrait donc tout sortir d’un bloc l’an prochain, et on a un peu hâte de voir ça, en fait.

Source :


  • Devilman: Crybaby a eu le droit à une nouvelle bande-annonce. Okay, d’habitude je ne relaye pas ce genre de nouvelles, mais que voulez-vous, c’est du Yuasa. Pour rappel, il s’agit de la première série d’animation japonaise à avoir été annoncée comme étant produite uniquement par Netflix, donc il fallait bien la mentionner, ne serait-ce que pour le rappeler. Cette nouvelle série dérivée du manga de Go Nagai sortira donc en 2018, et je ne peux vous dire à quel point j’ai hâte.

Source :

  • Ce trailer, posté sur la chaîne YouTube de Netflix

  • Le manga web Net-juu no Susume aura le droit à une série animée cet automne. On fait une pause dans les annonces de Netflix avec cette adaptation par MD de l’histoire d’une trentenaire qui a décidé qu’elle en avait marre de la vie réelle et est devenue NEET, passant son temps à jouer à un jeu en ligne (avec un personnage masculin). Non seulement j’aime bien le chara-design du personnage principal, mais la série a une grosse particularité au niveau de sa production, puisque l’ensemble des volumes Blu-ray / DVD de la série sortiront pendant sa diffusion. Ainsi, le premier volume sera mis en vente en octobre, et le dernier (ainsi que le coffret) en décembre. Dans une industrie où le retard ou non de la production d’une série est une affaire de minutes, et où les versions Blu-ray / DVD sont mises en vente 3 à 6 mois après leur diffusion à la télévision, ça peut vouloir dire deux choses : soit ils ont huit ans d’avance sur leur planning, soit ils ont une foi totale en leur capacité à assurer (ce qui en soit peut être inquiétant à plein de niveaux). On verra bien, et on leur souhaite bonne chance.

Sources :


  • I.C.O. -Incarnation-, la nouvelle série originale du studio Bones, est une production Netflix. Prévue pour le printemps 2018 exclusivement sur Netflix, cette série de science-fiction nous parle de corps artificiels et d’une forme de vie artificielle hors de contrôle. Le long trailer déjà sorti nous montre pas mal de scènes assez chouettes… et une longue, très longue scène d’action montée sur rollers et dénuée de toute notion d’impact ou de rythme. L’inquiétude est, pour moi, de mise, mais on peut quand même un peu faire confiance au réalisateur Kazuya Murata, derrière Suisei no Gargantia et le film FullMetal Alchemist: The Sacred Star of Milos, pour nous sortir quelque chose de plutôt intéressant. À voir.

Source :


knights_of_the_zodiac_saint_seiya-poster

  • Saint Seiya aura le droit à un remake d’un cour en 3D produit par Netflix et écrit par une équipe de scénaristes hollywoodiens. Le scénariste-en-chef se nomme Eugene Son, et si vous pouvez trouver facilement des traces de son travail sur IMDb, je dois avouer que les dessins animés Marvel US, c’est un peu en-dehors de mon domaine de compétence, donc je vous laisse juger de si c’est un bon ou pas. Ce que je sais par contre, c’est que le réalisateur de la série sera celui de Cross Ange, et que hahaha. On attend d’en voir et d’en savoir plus avant de cracher, mais l’inquiétude est là et bien là.

Source :


b_the_beginning-screen

 

  • Perfect Bones s’appelle désormais B: The Beginning, et sortira chez Netflix. Ne faites pas comme moi, ne vous laissez pas avoir à chaque fois : le projet original qui fut un temps appelé Perfect Bones est bel et bien une série de Production I.G. Cette série de science-fiction nous met face à face avec une humanité qui est presque arrivée à concevoir l’humain parfait, et qui parvient à se faire kidnapper les sujets de ce programme par une vile organisation. Réalisée par Kazuto Nakazawa (Parasite Dolls) et Yoshiki Yamakawa (Hells), la série devrait comprendre un seul cour et sortir le printemps prochain. Le court résumé proposé par Netflix (que je reprends ci-dessus) est pas très émoustillant, mais les character designs ont de la gueule et les quelques screens qu’on a pu voir ont belle allure, donc j’ai hâte. Oui, je suis un garçon simple.

Source :


  • Masahiko Minami (président du studio Bones) a, lors d’un petit événement dédié au studio, suggéré qu’il ne serait pas impossible qu’on aie droit à plus de Mob Psycho 100 un jour. Selon des sources proches du pouvoir, il aurait été vu clignant d’au moins un œil et faisant des mouvements suspects avec ses coudes. Selon des sources un peu plus loin du pouvoir (moi), Yuzuru Tachikawa (réalisateur de la série) aurait été pour la dernière fois vu en train de poster sur Twitter bourré. Blague à part, j’aimerais connaître la formulation exacte de ce qu’a dit Minami (malheureusement, au Japon, les infos informelles le restent, pas moyen de trouver ne serait-ce qu’un post de blog à ce sujet), mais il est effectivement bien possible qu’on ait plus de Mob Psycho 100 un jour, d’autant que ça fait un bail que le studio n’a pas sorti une série sans en faire une seconde saison (ou autre). Bref, même si c’est le cas, il reste à voir quand et comment.

Sources :

  • Le résumé succinct de ce qui a été évoqué à l’événement
  • Le tweet de vendredi soir d’un Tachikawa visiblement pas super frais

ame-con-banner

  • Ame-iro Cocoa aura le droit à une quatrième saison cet automne, nommée Ame-con!!. Levez la main si vous vous en foutez. Baissez maintenant la main, sinon ça sera plus dur de continuer à scroller.

Source :


  • Le service de simulcast japonais Daisuki va fermer ses portes fin octobre. Ouvert en 2014 par Anime Consortium Japan (un groupe rassemblant un certain nombre d’usual suspects nippons de la production d’anime), la plate-forme n’a jamais réussi à décoller et à se débarrasser des problèmes techniques et éditoriaux qui la condamnaient à l’impopularité. Rachetée il y a à peine quelques mois par Bandai Namco, la plate-forme sera donc prochainement abandonnée, histoire de limiter la casse. D’aucuns se réjouiront de voir partir le service, dans l’espoir que les quelques licences que Daisuki récupérait pourront désormais être récupérées par une autre plate-forme.

Source :


  • Dagashi Kashi aura le droit à une saison 2. Le manga bonbonophile de Kotoyama avait déjà eu le droit l’année dernière à une adaptation par le studio (qui était arrivée #7 à mon bilan de cet hiver), mais cette seconde saison sera en fait produite par le studio Tezuka Productions, et réalisée par Satoshi Kuwahara, un homme surtout connu pour la réalisation de Yu☆Gi☆Oh! Zexal. Changements étonnants de staff et de chara-design mis à part, le manga reste un excellent délire, qui nous parle avec fraicheur de toutes les sucreries originales que le Japon a à proposer, donc on a forcément hâte d’être en 2018 pour le voir.

Source :

  • Le post dédié du blog Yaraon! (as usual, faites attention aux pubs 18+ si vous voulez aller vérifier la source au boulot)

macross_delta-image

  • Macross Delta aura le droit à un film. On savait déjà que la licence de Shouji Kawamori nous réservait quelque chose pour 2018, et on ne sait pas s’il s’agit de ça, mais le fait est que la dernière série en date de la saga aura le droit à son film avec de nouvelles chansons et tout le toutim.

Source :

  • La news sur le site officiel de la série, Macross Portal

kimi_no_suizou_wo_tabetai-pv

  • Le roman Kimi no Suizou wo Tabetai, dont le titre signifie « Je veux manger ton pancréas », aura droit à une adaptation en film en 2018. Le titre peut étonner mais le synopsis va droit au but : le roman nous parle d’un lycéen qui découvre un « Journal de cohabitation avec ma maladie » appartenant à sa camarade de classe, Sakura, qui souffre d’un cancer du pancréas et n’a plus qu’un an à vivre. Le petit trailer du film a une bonne bouille (niveau décors, notamment), mais comme c’est une production Aniplex, celui-ci n’est pas visible à moins de vivre au Japon… ou de trouver une version ré-uploadée ailleurs. Pas d’autres détails niveau staff, même si on peut imaginer qu’il y a 90% de chances que ça soit du A-1 Pictures.

Source :

  • Le trailer du film sur la chaîne YouTube d’Aniplex (c’est la source officielle, référez-vous un peu plus haut pour vraiment voir la vidéo)

hakumei_to_mikochi-kv

  • Le manga Hakumei to Mikochi (publié en France sous le titre Minuscule chez Komikku Éditions) aura le droit à une adaptation en série animée. Ce superbe iyashikei dédié à nous présenter la vie quotidienne dans la forêt d’une bande de lilliputiennes aura donc droit aux soins du studio Lerche à l’animation, et du studio spécialisé en arrière-plans Kusanagi. Le premier key visual a une pure gueule niveau décors, et la hâte de voir ça à l’écran se fait ressentir.

Source :


  • Les visual novel Shingeki no Kyojin: Lost in the Cruel World et Shingeki no Kyojin: Wall Sina, Goodbye auront le droit à une adaptation en anime sous la forme d’OVA nommés Shingeki no Kyojin: Lost Girls. Ces visual novels étaient en fait des bonus offerts avec certains volumes des blu-ray de la première saison, et contaient respectivement des histoires liées à Annie et Mikasa. Ils ont été par la suite adaptés sous divers formats, et les voici revenir en anime, sur des disques qui sortiront avec les volumes de 24 à 26 du manga.

Source :


  • Le web manga Takunomi. de Haruto Hino aura le droit à une adaptation en anime en 2018. Après Osake wa Fuufu ni Natte kara, voilà donc une autre série qui vient nous parler d’une jeune femme qui se murge à la maison (sauf que celle-ci boit plutôt avec des copines). Le key visual et la PV semblent bien mimi comme il faut, donc j’ai hâte. Ce sera produit par le studio Production IMS et réalisé par Tomoki Kobayashi (Akame ga Kill!, Seiren, oups), et sans doute à regarder sans modération.

Source :


itou_junji_collection-kv

  • Itou Junji: Collection sera le nom de l’adaptation en série animée de l’œuvre du maître de l’horreur. Il n’y sera donc finalement pas question de l’adaptation d’une œuvre en particulier (désolé pour les fans d’Uzumaki qui, comme moi, espéraient en vain), mais d’une adaptation de plusieurs histoires courtes du mangaka. La série sera produite par le Studio Deen et réalisée par Shinobu Tagashira, une réalisatrice dont l’œuvre jusque-là pourra être aimablement qualifiée de « pas ouf ». La diffusion de la série aura lieu cet hiver, et malgré tout on a forcément hâte d’en voir plus.

Source :


oretacha_youkai_ningen-kv

  • Youkai Ningen Bem aura le droit, pour son cinquantième anniversaire, à une nouvelle série intitulée Oretacha Youkai Ningen. Le concept est le même que dans la série animée de 1968 : il est question de trois youkai qui arrivent dans une grande ville japonaise et vont tenter de se faire à la nature humaine, en les protégeant et en subissant leur discrimination. La série est produite par le studio spécialiste en petites séries quirky DLE, et sera diffusée cet automne, avec Tomokazu Sugita dans un des rôles principaux.

Source :


  • Le studio MAPPA a annoncé la production d’une nouvelle série originale nommée VANISHING LINE, pour cet automne. Le studio tokyoïte, qui a ces derniers temps le vent en poupe avec des succès comme Yuri!!! on Ice et le film Kono Sekai no Katasumi ni, semble dévoué à tester ses propres limites niveau rythme de production, catégorie « on est déjà allés trop loin mais continuons pour voir ce qui se passe ». Le key visual est en tout cas attrayant, et s’il peut rappeler le travail d’un Takeshi Koike, il n’en est rien : il s’agit là des character designs originaux de Takashi Okazaki, l’auteur d’Afro Samurai. La série sera en tout cas réalisée par le coréen Seong-Hu Park, dont ça sera le premier travail en tant que réal, et on lui souhaite bien du courage pour mener à bien le projet.

Source :


  • Kunihiko Ikuhara (Shoujo Kakumei Utena, Mawaru Penguindrum, Yurikuma Arashi) est de retour avec un nouveau projet au sein du studio MAPPA. Le projet en question n’a pas encore été annoncé, la nouvelle nous venant en fait d’une offre de recrutement postée sur le site du studio. Forcément, on a hâte de voir ce que le réalisateur iconique a dans sa besace, mais, par pitié pour les animateurs du studio, j’espère que le projet ne viendra pas avant un bout de temps, le studio était déjà surchargé de ouf à présent.

Source :

  • L’annonce en question, sur le site du studio MAPPA

On pourrait encore allonger la sauce en vous parlant de quelques petites séries qu’on ne verra jamais de notre côté du globe, de la nouvelle saison de Cardfight!! Vanguard ou des nombreux OVA hentai annoncés, mais ça devrait déjà suffire comme ça. On se retrouve donc dans une semaine, au rythme normal de parution, pour un prochain bulletin sur l’actualité de l’animation japonaise, avec toujours plus d’optimisme injustifié. Bonne semaine !

seitokai_yakuindomo-hata_out

Lâchez vos comz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s