Semaine du 4 septembre 2017 : Le Bulletin de la Japanime

Le mois de septembre est à peine entamé que les précisions vis-à-vis de la saison prochaine se bousculent au portillon. Tant mieux pour moi, ça me facilite la vie pour écrire ma bafouille trimestrielle sur le sujet (qui, d’ailleurs, viendra cette fois plutôt en fin de mois). Mais ce n’est pas une raison pour détourner son attention des autres annonces, celles qui concernent des projets qui sortiront dans l’année à venir, parce qu’il y en a eu quelques-unes !

  • Le mobage otome en cours de développement LibraryCross∞ aura le droit à une adaptation en série animée. Le jeu, et donc la série, conte l’histoire d’une étudiante en médecine qui se retrouve piégée par un livre magique dans une dimension parallèle ressemblant à une gigantesque bibliothèque, adornée d’une gigantesque horloge. Coincée là avec neuf beaux garçons, elle devra réussir à s’échapper de cette situation avant que la petite aiguille du cadran géant n’arrive sur le « 13 ». Si les chara-designs originaux sont assurés par miko (une illustratrice résidente de la marque Otomate, qui a aussi bossé sur Code:Realize, dont l’adaptation va être diffusée cet automne), le vrai sujet, ce sont les seiyuu. Et malheureusement, aucun de mes seiyuu otome-friendly favoris ne figurent au casting (sauf Nobuhiko Okamoto, mais là il a pas l’air de doubler un psycho donc je suis moyen motivé). À voir, on en sait pour l’instant très peu sur l’anime, personnellement je suis jamais contre voir un peu d’otome dans un marché massivement orienté vers un public masculin.

Source :

  • La news Animate Times dédiée


evil_or_live-synopsistrad

  • Le manhua web Wangyin Jinqu va avoir le droit à une adaptation en anime aux mains des experts de Haoliners Huimeng Animation, sous son titre secondaire Evil or Live. En l’occurrence il ne s’agit pas d’une coproduction japonaise mais bien d’une prod 100% chinoise qui sera localisée et diffusée au Japon, comme SpiritPact et Enmusubi no Youko-chan. Si je comprends bien ce qu’essaye de m’en dire Google Translate, ce manhua web nous parle d’un jeune addict aux jeux en ligne qui se retrouve jeté dans un établissement correctionnel pour les jeunes de son genre, où il subit toutes sortes de châtiments pas tip top… jusqu’au jour où, avec un camarade d’infortune, il décide de se faire la malle. Comme absolument tout le monde s’en tape et que ce n’est encore qu’à moitié annoncé (le site web officiel n’est pas fini et la news n’a été relayée nulle part en occident à ma connaissance), on n’a pas des masses de détails, mais je ne doute pas qu’on a là affaire à un futur chef-d’œuvre de cet automne (parce que oui, c’est pour cet automne).

Sources :

  • Le site web officiel de l’anime (où il n’y a rien, sauf le titre de la page qui annonce la diffusion cet automne)

  • La page officielle (je crois ?) du manhua, où vous pouvez le lire gratuitement avec des pubs (si vous savez lire le chinois, bien entendu)

  • La page AniDB de la série


  • Bandai Visual a racheté dans son intégralité le studio d’animation Actas (Girls und Panzer), faisant de ce dernier une nouvelle filiale du groupe Bandai Namco, et plus particulièrement de cette branche animation. Si le groupe ne se cache pas d’avoir racheté ce studio d’une petite vingtaine de personnes surtout pour pouvoir exploiter à volonté la lucrative licence Girls und Panzer, il a aussi été déclaré que Bandai Visual avait acquis Actas pour leur « capacité à faire des plans » (traduction littérale, pas très élégante mais bon). Pour un studio qui a élevé au rang de tradition les ratages de planning, je ne peux m’empêcher de trouver l’idée cocasse. À ce titre, on peut imaginer que la structure qui les entoure désormais les forcera à sortir leurs projets un peu plus souvent à temps. Est-ce que c’est une bonne chose ? C’est une toute autre question.

Sources :

  • La news Yahoo! Japan dédiée


  • Le second épisode de la série d’OVA (?) Magical Suite Prism Nana du studio Shaft est disponible en ligne pour un temps limité. Annoncé en 2012, le projet est censé être composé de sept épisodes, chacun avec un couple réalisateur/scénariste différent qui dispose d’une liberté quasi-totale de ton et d’histoire. Et heureusement, parce que la chronologie de production du bordel n’est pas évidente à suivre : pour l’instant vous n’avez aucun moyen (légal ou non) de regarder le premier épisode, qui a juste été diffusé une fois à un événement au Japon l’an dernier (et c’est tout). Du coup, jetez-vous sur cet épisode si vous êtes curieux du projet, car il ne restera en ligne que jusqu’au 18 septembre.


pingu_in_the_city-kv

  • La série de stop-motion helvético-britannique Pingu aura le droit à une nouvelle saison toute en 3D, animée par le studio Polygon Pictures (Sidonia no Kishi, Ajin, Blame!), et intitulée Pingu in the City. Ça sort cet automne. J’aurais du mal à faire une blague plus drôle que l’annonce, donc je vais m’abstenir.

Sources :

  • L’annonce sur le site web de la NHK


  • Dans le même registre, Sylvanian Families, une licence de jouets japonaise qui a eu le droit à plusieurs séries animées occidentales dans les années 1980, aura le droit à une série en 3D cet automne. Apparemment la ligne de jouets existe en France (je sais pas depuis quand, perso j’ai pas connu ça), mais elle a surtout été populaire en Espagne et en Grande-Bretagne. La série avait déjà eu le droit à quelques petites adaptations animées japonaises (des OVA, notamment), mais comme je n’ai pas grand-chose d’autre à en dire je peux plutôt vous proposer d’aller parcourir l’hilarant compte Twitter forest fr1ends, qui se plaît à poser une grosse couche d’humour noir sur des photos de ces jouets inoffensifs.

Source :

  • La news Animate Times dédiée


  • Le manga Mahou Shoujo Site de Kentarou Satou, spin-off de Mahou Shoujo of the End (du même auteur), va avoir le droit à une adaptation en série animée en 2018. La première série nous parlait d’une apocalypse zombie où, en lieu et place des zombies, on trouvait des magical girls extrêmement anxiogènes. Dans Mahou Shoujo Site, on suit une jeune fille harcelée autant au collège que chez elle, et qui se retrouve sur un mystérieux site web qui lui offre de devenir une magical girl (et vous imaginez ce que ça peut sous-entendre). Chez nous le manga est publié, comme la précédente série, aux éditions Akata (avec juste « Magical Girl » à la place de « Mahou Shoujo » dans le titre de l’un et de l’autre), donc pas besoin d’attendre 2018 si vous avez hâte de découvrir la série !

Sources :

  • La page officielle du manga sur le site Champion Tap! (où il était jusque-là publié, mais la série va se voir promue au Shuukan Shounen Champion à partir d’octobre)

  • La page du manga sur le site d’Akata


uchuu_senkan_tiramisu-site_web

  • Le manga comique Uchuu Senkan Tiramisu va aussi avoir le droit à une adaptation en anime en 2018, aux mains du studio Gonzo. Pas plus de détails pour l’instant sur l’adaptation de cette histoire de science-fiction où l’on suit un pilote adolescent qui se retrouve dans un vaisseau spatial où il est le plus jeune, et qui, en bon gros cassos, va décider de rester planqué en permanence dans son chasseur stellaire perso, le Durandal.

Sources :


  • Netflix a annoncé que Neo Yokio, une série animée en six épisodes produite par Ezra Koenig (le frontman de Vampire Weekend, eh oui), allait sortir sur la plate-forme américaine le 22 septembre. Le trailer déjà publié ne se cache pas de larges influences anime, ni d’un sens certain du mauvais goût, avec en bonus gourmand Jaden Smith, la légende, au doublage du personnage principal. Oui, mais en quoi ça nous concerne, sur ce blog dédié essentiellement à des productions japonaises ? Eh bien le truc c’est que Koenig a notamment évoqué les noms des réalisateurs vétérans Kazuhiro Furuhashi et Junji Nishimura (qui doivent apparemment faire les storyboards de la série) et des studios Production I.G et Studio Deen (dont l’implication dans le bousin n’est pas claire). Personnellement, j’attends de voir les crédits de la série avant de décider de si c’est effectivement un « anime », et de si je dois inclure ça dans mon prochain bilan, parce que à première vue ça m’a l’air d’être autant de la japanime qu’un épisode des Simpsons. Avec la même qualité d’animation, d’ailleurs.

Sources :

  • La page Netflix de la série

  • Le tweet de Koenig citant les gens avec qui il a collaboré sur le projet


  • On s’est tous fait avoir les enfants : Vanishing Line est en fait la saison 3 (déjà annoncée) de Garo. Les habitudes de la série animée (initialement tirée d’une saga de tokusatsu, rappelons-le) sont assez clairement présentes, avec à nouveau un générique de JAM Project, à nouveau ce cast de seiyuu récurrent (comprenant Takaya Hashi ❤ ), et à nouveau une belle armure dorée à tête de lion pour le personnage principal. La PV nous offre un aperçu fort aguicheur de ce que la série a à offrir, et j’ai forcément assez hâte de voir tout ça sur mon écran, d’autant Guren no Tsuki (la saison 2) était vraiment pas top. Espérons que Vanishing Line remontera le niveau !

Sources :

  • Le site web officiel de la série

  • La PV ci-dessus


  • Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu va avoir le droit à un nouvel épisode en OVA. L’annonce nous est arrivée par le biais d’une petite PV (pas traduite mais avec assez peu de dialogues, donc c’est pas trop un problème à mon sens). Il est déjà annoncé que ça sera toujours produit par White Fox, mais il faudra attendre pour plus d’informations.

Sources :

  • La news du 10/09 sur le site officiel de l’anime

  • La news MangaMag (puisque cette fois le site avait la primeur de l’information vis-à-vis des trois autres sites que je m’apprête à citer)


Et ce sera tout pour cette semaine. On pourrait encore parler pour un certain temps avec la sortie du troisième épisode de Fastening Days, le rapport fiscal d’I.G et l’annonce d’une série courte qu’on ne verra jamais nommée Lalala Lala-chan: Uchuu ni Muchuu, mais tout cela n’a que trop duré. Pour rappel, la plupart de ces informations me viennent des sites américains Anime News Network, Crunchyroll US et du blog Moetron News. On se retrouve la semaine prochaine pour un prochain bulletin, et d’ici-là je vous souhaite de passer une bonne septaine de jours.

seitokai_yakuindomo-hata_out

Lâchez vos comz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s