Semaine du 21 mai 2018 : Le Bulletin de la Japanime

Je dois exprimer mon appréciation pour les divinités shinto en charge de l’actualité de l’animation japonaise, qui ont eu la gentillesse de se tenir au carreau pendant les deux semaines où j’écrivais le petit pavasse sorti un peu plus tôt cette semaine. Mais voilà, la trêve est terminée, et comme avec tout, quand on se retient pendant un certain temps, ça finit par tout sortir d’un coup.


  • Le manga Yakusoku no Neverland (The Promised Neverland) de Kaiu Shirai et Posuka Demizu va avoir le droit à un anime, à la surprise générale de personne. Le site web s’est enfin ouvert, et on sait maintenant que l’anime sera diffusé à partir de janvier prochain sur la fameuse case noitaminA de Fuji TV (ce qui veut dire Amazon Prime Video, ce qui veut dire RIP la qualité de la traduction et la comm’). Reste à voir le staff, et pour ça il faudra attendre puisque le trailer ci-dessus utilise exclusivement du matériel du manga, et que du coup ça ne nous donne pas beaucoup d’indices sur qui va s’en charger.

Source :


chikyuugai_shounen_shoujo-kv

  • Plus de dix ans après Dennou Coil, Mitsuo Iso est de retour avec un nouvel anime original intitulé Chikyuugai Shounen Shoujo. Réalisé et écrit par Iso, l’anime sera produit par le studio SIGNAL.MD (Net-juu no Susume) et chara-designé par Kenichi Yoshida (Overman King Gainer, Eureka Seven, Gundam G no Reconguista). Peu de détails à part ça, sinon que l’histoire prendra place en 2045 et qu’on y suivra un groupe d’enfants, laissés pour compte dans une station spatiale à la suite d’un accident, qui devront s’en sortir avec les moyens du bord. On ne sait ni date ni format, mais on a bien sûr hâte d’en voir plus.

Source :


nidome_no_jinsei_wo_isekai_de-kv

  • La série de light novels Nidome no Jinsei wo Isekai de, écrite par MINE et illustrée par Kabocha, va avoir le droit à une adaptation en anime. Oui, un isekai de plus, et je suis content parce que vous savez que j’aime bien les isekai médiocres. Celui-là parle d’un vieil homme qui meurt heureux, de mort naturelle, et se retrouve face à une déesse. Celle-ci lui demande à ce qu’il lui rende un service en allant vivre quelque temps dans un autre monde. À la suite de négociations musclées, l’homme se voit accorder un corps de jouvenceau et des pouvoirs extraordinaires, et finit par accepter le deal. Ça a l’air… très déjà-vu, mais mettons, je reste curieux, et on verra bien ce que ça vaut cet automne.

Source :


  • La sympathique série courte Ani ni Tsukeru Kusuri wa Nai! va avoir le droit à une seconde saison. Composée de 24 épisodes, elle commencera en juillet et sera toujours animée par le studio Fanworks et réalisée par Rareko, soit le staff d’Aggressive Retsuko. J’avais trouvé la première saison très valable, et du coup j’ai plutôt hâte d’avoir du rab de ça.

Source :


ueno-san_wa_bukiyou-annonce

  • Le manga Ueno-san wa Bukiyou de tugeneko va avoir le droit à un série animée. Aucun autre détail sur l’anime pour le moment, donc concentrons-nous sur le manga qui a, je trouve, une plutôt bonne tête. Cette comédie romantique nous parle de Ueno, une collégienne à couettes et à croc. Celle-ci est une inventrice de génie, ainsi que la présidente du club de science du bahut, mais elle a tout le mal du monde à confesser ses sentiments à Tanaka, son junior. Pour ce faire, elle va donc recourir à ses propres inventions, et évidemment, ça foire à chaque fois. C’est donc avec une curiosité mêlée de méfiance (parce que quand même ça a pas l’air très original) qu’on attend d’en savoir plus.

Source :

  • Le tweet du magazine Young Animal, annonçant ça entre deux photos de pin-ups, parce que c’est aussi ça les magazines de prépub qui ne se vendent pas aussi bien que le Jump


  • Le manga Naka no Hito Genome [Jikkyouchuu] d’Osora va avoir le droit à une adaptation en anime. Là encore, aucun détail sur l’anime donc on ne peut parler que du manga, qui d’après ce que je comprends est une sorte de No Game No Life où, au lieu d’y avoir deux joueurs nolife qui coopèrent pour se faire un nom, on a huit streamers célèbres qui doivent s’affronter pour gagner des vies. Mmmkay.

Source :

  • Le tweet du compte officiel du manga, ci-dessus


  • Le manga Yatogame-chan Kansatsu Nikki de Masaki Andou va lui aussi avoir le droit à un anime. Une fois de plus, pas de détails sur le staff ou la date de diffusion, et là le synopsis va être encore plus simple : c’est un 4-koma qui parle de Yatogame-chan, une fille qui parle avec le dialecte de Nagoya. Voilà.

Source :


uchuu_no_hou_-_reimei-hen-site

  • La secte Happy Science n’en a jamais fini de produire des films animés à sa propre gloire, puisqu’ils viennent d’annoncer une nouvelle trilogie de films adaptés de l’œuvre de son fondateur, « El Cantare » Ryuuhou Ookawa. Intitulés Uchuu no Hou: Reimei-hen, ces films amèneront à dix le compte total des films animés consacrés à son œuvre. Le premier sortira en automne de cette année, et sera produit par tous les usual suspects des films Happy Science, réunis au sein d’un studio porteur d’un bien mystérieux sigle : HS Pictures Studio. Si vous êtes vraiment curieux, le film UFO Gakuen no Himitsu est le prologue de cette trilogie. Ça parle, euh, de la vérité autour des aliens qui se cachent aux États-Unis, en Russie et en Chine. Tout un programme.

Source :


no_pictures-logo

  • Pour finir, la société Codate a fondé un studio d’animation d’un genre nouveau, nommé No Pictures, dont il serait bon de parler un peu. En effet, il s’agit d’un studio qui aura pour particularité de faire de l’animation uniquement en réutilisant du matériel existant : photos, images de mascottes régionales, dessins libres de droits, etc. Ça peut sembler bête, mais l’annonce précise que cette idée se base sur une observation simple : alors que la production du marché de l’animation japonaise n’a fait pratiquement qu’augmenter depuis des années, le manque de staff se fait de plus en plus ressentir, et les animateurs sont les premiers à en souffrir. Ainsi, faisons de l’animation sans casser d’animateurs. On imagine qu’ils viendront surtout animer des publicités ou des choses de ce goût, mais qui sait, peut-être qu’un jour on verra une vraie série animée par leurs soins ?

Source :

Et en bref :

  • On a appris via une offre d’emploi que le service chinois Bilibili fondait un studio d’animation au sein de Tokyo. (source)

  • La diffusion des deux derniers épisodes de Märchen Mädchen est repoussée à décembre. Une pensée pour tous les animateurs bossant sur ce merdier, notamment ceux qui se tapent les corrections des épisodes existants (les sorties Blu-ray étant également repoussées au dernier tiers de l’année). (source)

  • La très intéressante série Seikaisuru Kado vient de se voir mise en ligne gratuitement par Toei Animation, sous la forme d’un film récapitulatif de deux heures sous-titré en anglais. Attention, la vidéo n’est disponible que jusqu’au 4 juin. (source)

Et ça sera tout pour cette semaine, et ça sera déjà pas mal. Comme d’hab, big up à mes sources secondaires qui sont Anime News Network, Crunchyroll et Moetron News, et bonne semaine à vous !

seitokai_yakuindomo-hata_out

Lâchez vos comz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s