Semaine du 22 octobre 2018 : Le Bulletin de la Japanime

Une pensée pour les développeurs de Rockstar partis en week-end en se disant « Il ne peut plus rien nous arriver d’affreux maintenant ».


  • Le film animé original Laidbackers s’est vu annoncé dans une indifférence généralisée, malgré ce trailer narré avec enthousiasme par le chef Wakamoto. Son character design étonnamment étiré à la verticale ne plaira sans doute pas à tous, mais je vous rassure, le synopsis n’est pas beaucoup plus attrayant, puisque le film est parti pour nous parler de quatre jeunes kyotoïtes qui sont en fait les réincarnations de héros légendaires d’un monde parallèle, et qui vont rencontrer la réincarnation du seigneur du mal.
    Si le staff peut aussi étonner (le réal-chef n’a jamais été à un poste plus haut que réalisateur d’épisodes…), il y a bien un truc marrant à dire sur le film, qui est qu’il est prévu pour être « le dernier film animé de l’ère Heisei », puisqu’il sortira au printemps 2019, sachant que l’empereur Akihito s’apprête à abdiquer le 30 avril 2019, et ainsi mettre fin à l’ère actuelle.
    Tout ceci étant dit, le film n’est pas sans potentiel (le réalisateur, Hiroyuki Hashimoto, a fait de très bonnes choses dans le domaine du slice-of-life, et le studio Gokumi peut faire de plutôt de belles choses quand ils ne se mettent pas des projets déraisonnables sur les épaules), donc laissons venir et attendons de voir une vraie vidéo promotionnelle qui montre des choses.

Source :

  • Le site officiel, attention si vous êtes sensible aux couleurs vives qui tournent à la one again


otome_game_no_hametsu_flag_shika_nai_akuyaku_reijou_ni_tensei_shite_shimatta-kettei

  • La série de light novels Otome Game no Hametsu Flag shika Nai Akuyaku Reijou ni Tensei Shite shimatta… de Satoru Yamaguchi, illustrée par Nami Hidaka, va avoir le droit à son adaptation en anime. On reste sur la série des trailers doublés par des gars que je porte dans mon cœur (ce coup-ci c’est Fumihiko Tachiki), mais cette fois-ci pas de détails sur le projet. En tout cas le concept est amusant puisque la série est un isekai où l’héroïne ne se voit pas transportée dans un monde de RPG, mais dans le monde d’un otome game auquel elle jouait avant sa réincarnation.
    Problème : elle n’est pas réincarnée dans le rôle de la gentille héroïne, mais dans celui de sa cruelle rivale. Second problème : dans sa précédente vie elle a retourné le jeu dans tous les sens, et le verdict est sans appel : il n’existait aucune route où la rivale de l’héroïne ne se tape pas un sort funeste, allant de l’exil vers la Dordogne à l’exécution sommaire avec un couteau à beurre et une cuillère à pamplemousse. Parviendra-t-elle à survivre à sa nouvelle vie, et, éventuellement, à pécho un des beaux garçons ? On est curieux de le découvrir.

Source :


date_a_live_iii-site

  • La série Date a Live aura le droit, elle aussi, à sa troisième saison, qui arrivera cet hiver. Appréciant raisonnablement la série sans pour autant faire partie de la secte des chronosexuels qui hantent nos réseaux sociaux depuis l’aube des temps (circa 2013), je peux vous présenter la série ainsi : c’est l’histoire d’un garçon qui, pour sauver le monde, doit draguer des meufs (qui sont en fait des esprits très puissants) et atteindre la première base. C’est, de mémoire, aussi concon que ça en a l’air et, de ce fait, plutôt fun. Je laisse aux fans de la première heure l’opportunité de me déchirer la tête dans les commentaires, et en attendant je peux vous dire qu’une partie du staff des premières saisons bossera dessus, dont Keitarou Motonaga, le réal des deux premières saisons, qui est aussi connu pour sa belle barbe que pour son incapacité croissante, au fil des ans, à sortir des productions dignes d’intérêt. Eh oui.

Source :


  • La série de light novels Tsuujou Kougeki ga Zentai Kougeki de Nikai Kougeki no Okaa-san wa Suki desu ka? de l’écrivain Dachima Inaka et de l’illustratrice Pochi Iida va avoir le droit à son adaptation en anime. Un titre que l’on peut aussi traduire en « Est-ce que tu aimes ta maman et ses deux attaques à aire d’effet ? » si vous voulez comprendre ce qu’il veut dire, ou abréger en OkaaSuki si vous voulez juste être capable de le prononcer lors d’une discussion avec Pipomantis.
    La série met en scène un garçon qui se voit envoyé avec sa maman, la bien nommée Mamako Oosuki, dans un isekai jeu-de-rôle-istique par le gouvernement japonais. Sauf que se dévoile un problème pour la fierté de ce garçon : cette maman qui ne pige pas grand-chose aux jeux vidéo se révèle en fait largement plus puissante que lui. Voilà, reste à voir quel sera l’angle de la série (le maniement du curseur entre le drôle et le malaise est un art complexe), et en attendant je tiens à préciser que c’est un pur hasard si j’ai rollé Raikou sur FGO. Je jure.

Source :


assassins_pride

  • La série de light novels Assassin’s Pride, de Kei Amagi, illustré par Ninomotonino, va avoir le droit à un anime. Dans un monde où la lutte des classes n’est visiblement pas au programme et où seuls les nobles ont la capacité de manier la magie (qui est héréditaire), un jeune noble est envoyé pour devenir le tuteur d’une jeune fille, née de l’union d’un noble et d’une roturière, qui n’a aucun talent avec les arcanes. Le twist, c’est que sa mission est en fait de l’assassiner s’il s’avère que la fille n’a effectivement aucune capacité magique, parce que ça voudrait dire des choses préoccupantes sur les activités matinales de sa daronne avec le livreur de lait. Pas d’infos sur l’adaptation, désolé.

Source :


star_twinkle_precure-logo

  • La prochaine série Precure s’appellera Star☆Twinkle Precure. Comme d’hab à cette période, la marque commerciale fait surface, et est repérée par des petits malins qui feront semblant d’être surpris dans trois mois quand ce sera annoncé. Cette fois-ci, le titre ne me fait pas penser à un programme télé français angoissant des années 90 donc je n’ai rien de spécial à en dire, désolé.

Source :

  • Le tweet du bot qui balance toutes les dernières marques dévoilées par l’Office des brevets du Japon


project_anima-kv

  • La seconde série du Project ANIMA (mais si), celle de fantasy, a été annoncée : ce sera Mahoutsukai ni Narenakatta Onna no Ko no Hanashi, de Yuzuki Akasaka. Le titre ressemble plus à un lancer d’éponge qu’à une vraie tentative de donner un nom à une œuvre (lit. « L’histoire de la fille qui n’a pas pu devenir magicienne »), donc je me dis que l’anime final n’aura peut-être pas ce titre-là. Ce sera adapté par J.C.Staff, et ça parle donc d’une jeune fille qui n’a pas réussi l’examen pour rentrer dans le lycée de magie d’élite dont elle rêvait.

Source :

Et en bref :

  • Le seiyuu Kouji Tsujitani, directeur audio et grand seiyuu notamment connu pour des rôles comme ceux de Tylor dans Musekinin Kanchou Tylor ou de Miroku dans Inuyasha, mais aussi du bien trop craqué Seabook Arno (du spectaculaire mais malheureusement anecdotique film Mobile Suit Gundam F91), a succombé à un arrêt cardiaque à l’âge de 56 ans. (source)

  • Le seiyuu Nobuo Tanaka, notamment connu pour ses nombreux rôles de vilain (depuis les années 70 avec Sousai X de Gatchaman jusqu’à Dio dans les OVA JoJo’s Bizarre Adventure des années 90) est décédé à l’âge de 83 ans. (source)

  • Le légendaire animateur Keiichirou Kimura, l’un des saints pères de l’animation japonaise telle qu’on la connaît à son meilleur, tuteur du style que développera Yoshinori Kanada par la suite, notamment connu pour le non moins légendaire opening de Tiger Mask, est décédé à l’âge de 80 ans. Sa carrière s’achève avec un score honorable de 54 ans de bons et loyaux services, ses premiers crédits remontant à 1962 et ses derniers à 2016. Comme pour les deux hommes cités précédemment, toutes nos pensées vont à leurs proches et à leurs familles. (source)

  • La nouvelle série Sylvanian Families va avoir le droit à une seconde saison. (source)

  • La cinquième saison, annoncée il y a un bail, d’Ame-iro Cocoa, s’appellera Ame-iro Cocoa: Side G!! et se concentrera sur un casting féminin, cette fois-ci. Est-ce que ça en fera une bonne série, pour changer ? Peu probable. (source)

  • L’anime court The iDOLM@STER SideM: Wake Atte Mini! va avoir le droit à un OVA en mars. (source)

  • Kumamon va avoir le droit à un film intitulé Mystery of Kumamon, designé par les américains de Tonko House mais animé par on ne sait point encore qui. (source)

  • Le film animé The Monkey Prince a été annoncé en commun par une brochette étendue de sociétés chinoises, américaines et japonaises ainsi que mon boucher et mon dentiste, et pourtant je m’en fous quand même un peu. (source)

  • Neuf films japonais sont sur la liste des films animés soumis à l’Académie dans la perspective de se voir rater un Oscar en février, qui ira sans doute à Sherlock Gnomes. Parmi ceux-ci, plein de bons films, mais aussi le dernier film de la secte Happy Science, qui est également en tête du box-office japonais depuis deux semaines car telle est la timeline qui est la nôtre. (source)

Et ce sera tout pour cette semaine. Les infos de la semaine vous ont été apportées par voie de l’internet et grâce au pouvoir d’agrégation d’Anime News Network, Crunchyroll US et Moetron News. Des salutations cordiales à vos personnes distinguées, ainsi qu’à ceux et celles qui auront lu ce billet en jogging et sweat crado. Tchouss.

seitokai_yakuindomo-hata_out

Lâchez vos comz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s