En marge de la marge

A la veille d’un changement d’atmosphère appréciable dans ma vie locative, un mail de rappel (de rappel de rappel de rappel, et cætera) me rappelle à mes devoirs. Il semblerait que mon abonnements WordPress soit sur le point d’expirer. Et que je sois sur le point de le laisser faire.

Attention, pas de panique, le blog restera en ligne jusqu’au jour imminent où Patreon rachètera WordPress pour en éliminer tout le contenu jugé pro-asiatique. De fait, rien ne va changer, sinon que le blog va retourner à son bon vieux sous-domaine de wordpress.com (a priori, je vous avoue ne pas avoir lu les petites lignes). Alors de quoi vient vous informer ce post. Il ne fait qu’officialiser un fait que vous aviez certainement accepté, mais qu’il me semble être de bon ton de confirmer : le blog est en pause. En quarantaine. Interdit d’être à plus de 100 lecteurs par jour, sinon (ça risque rien).

Non pas que je n’aie plus rien à dire sur les sujets de prédilection de ce blog. Les animés, j’y consacre avec l’ami Zali Falcam un podcast qui peut aisément être considéré comme le successeur spirituel de mes bilans marathon. Les mangas, j’y consacre ma vie professionnelle, et je prends grand plaisir à en parler à quiconque veut bien écouter. Et les jeux vidéo, eh bien, j’ai retrouvé le temps d’y jouer. Folie.

Du coup oui, je préfère laisser le blog en pause officiellement, et m’offrir l’option d’y revenir plus tard, plutôt que de déployer des efforts pour le faire vivoter et de m’en dégouter pour de bon. Lecteurs de la première heure, vous m’en voyez chagriné. Visiteurs occasionnels, j’espère que vous trouverez dans les quelques pages de ce blogounet de quoi entretenir vos zygomatiques. Toi le lecteur allemand qui a visiblement lu un bilan de 2017 via Google Trad il y a deux mois, qu’est-ce que tu fais de ta vie bordel ?

Dans tous les cas, sachez que je me porte aussi bien que je ne me suis jamais porté, et que je n’ai qu’une envie : continuer à vous communiquer toute ma passion par tous les moyens possibles, et sortir enfin de ce foutu 11m². Okay, ça fait deux envies. Bref.

Lâchez vos comz

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s